Amphores

Amphores

La naissance de l’amphore dans le monde grec remonte au moins au second millénaire avant J.-C. Dans notre région, la présence des premières amphores grecques vinaires sur notre littoral et sur la basse vallée de l’Hérault est attestée à partir du début du 6e siècle avant Jésus-Christ. Elles s’apparentent au groupe des amphores corinthiennes B, c’est-à-dire originaires des villes de Samos et Millet, en Asie Mineure. Ce n’est qu’à partir du milieu du VIe siècle qu’arrivent à Agde les amphores iono-massaliètes, puis les amphores provenant des ateliers marseillais, dont l’essor économique est lié à la constitution des vignobles et à la production du vin phocéen. La puissance économique de la cité dure plus de quatre siècles, avant qu’elle ne soit supplantée par l’Italie et la montée de Rome.