Ancre grecque en pierre

Les premières apparaissent 3000 ans av. J.-C. et sont en pierre, percées d’un trou où s’attache une corde. Elles sont exclusivement utilisées comme poids, sans possibilité de mordre dans le fond marin, et donc assez peu efficaces en tant qu’ancres proprement dites. C’est pourquoi on imagine y insérer une sorte de piquet de bois, autour duquel on fixe le câble, pour que l’ancre s’accroche au fond.
Les ancres grecques en basalte, présentes dans les collections du musée, sont datées entre le Xe et le VIIe siècle av. J.-C. et ont été découvertes entre 1960 et 2000 (GRASPA et DRASSM, en mer et dans le fleuve Hérault).